Avec Le Temps

‘Avec le temps’ by Leo Ferre

Avec le temps…
Avec le temps, va, tout s’en va
On oublie le visage et l’on oublie la voix
Le coeur, quand ça bat plus, c’est pas la peine d’aller
Chercher plus loin, faut laisser faire et c’est très bien

Avec le temps…
Avec le temps, va, tout s’en va
L’autre qu’on adorait, qu’on cherchait sous la pluie
L’autre qu’on devinait au détour d’un regard
Entre les mots, entre les lignes et sous le fard
D’un serment maquillé qui s’en va faire sa nuit
Avec le temps tout s’évanouit

Avec le temps…
Avec le temps, va, tout s’en va
Même les plus chouettes souvenirs, ça, t’as une de ces gueules
A la gallerie j’farfouille dans les rayons d’la mort
Le samedi soir quand la tendresse s’en va toute seule

Avec le temps…
Avec le temps, va, tout s’en va
L’autre à qui l’on croyait pour un rhume, pour un rien
L’autre à qui l’on donnait du vent et des bijoux
Pour qui l’on eût vendu son âme pour quelques sous
Devant quoi l’on s’traînait comme traînent les chiens
Avec le temps, va, tout va bien

Avec le temps…
Avec le temps, va, tout s’en va
On oublie les passions et l’on oublie les voix
Qui vous disaient tout bas les mots des pauvres gens
Ne rentre pas trop tard, surtout ne prends pas froid
Avec le temps…
Avec le temps, va, tout s’en va
Et l’on se sent blanchi comme un cheval fourbu
Et l’on se sent glacé dans un lit de hasard
Et l’on se sent tout seul peut-être mais peinard
Et l’on se sent floué par les années perdues, alors vraiment
Avec le temps on n’aime plus.

 

https://www.youtube.com/watch?v=aiXcUTTLud4

 

So I have a sore knee which makes me slow and clumsy.

Knees up Mother Brown

Knees up Mother Brown

I finally installed AC in my living room and this has given me a dreadful cold. Scots do not thrive in comfort.

The California Tax Authority has helped itself to $7,000 out of my bank account for income tax in 2010.

I have no idea why.

Forward, tho’ I canna see,
I guess an’ fear!

Hours on phones waiting for someone qualified to answer my questions, demands for documentation that has long since disappeared, time differences making investigation tedious, excuses from accountants, snivelling from lawyers, whining from bankers, coughing from people that have a cough.

Basically I want my Mummy.

Yet there has been such beauty of late that it is undignified to girn.

We come in peace

We come in peace

A couple of nights ago.

A couple of nights ago.

 

Double Indemnity

Double Indemnity

Write your own caption.

Write your own caption.

Wordsworth was very big on the therapeutic powers of exposure to nature.

Check out this bleat from Tintern Abbey. Er the them he refers to are periods spent communing with Nature.

But oft, in lonely rooms, and 'mid the din
      Of towns and cities, I have owed to them
      In hours of weariness, sensations sweet,
      Felt in the blood, and felt along the heart;
      And passing even into my purer mind,
      With tranquil restoration:--feelings too                        30
      Of unremembered pleasure: such, perhaps,
      As have no slight or trivial influence
      On that best portion of a good man's life,
      His little, nameless, unremembered, acts
      Of kindness and of love.

 

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

2 Responses to Avec Le Temps

  1. ZedMac says:

    You OK? I’m following your knee very closely. xxxxx

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s